François Thévenin – Sculpteur

du 22 octobre au 30 novembre 2010

D’Amour et de Feu – Originaire de la Côte d’Azur, François Thévenin a inventé avec Jacques Couëlle ce qu’on a appelé « la maison paysage », une conception écologiste avant l’heure de l’habitat parfaitement intégré dans son environnement naturel. Elève quatre ans des Beaux-Arts de Paris, il revient au pays vers le milieu des années 60, au moment où l’architecte démarre le chantier de Castellaras, cette colonie pour milliardaires qui se niche encore quelque part, entre Mougins et Mouans-Sartoux. François Thévenin sera l’indispensable chaînon entre Jacques Couëlle et les artisans dont il partagera très vite l’expérience. Il va ainsi décorer les maisons de Castellaras de sièges, tables basses, luminaires, rampes d’escalier, objets usuels… en laiton travaillé au marteau suivant une technique ancestrale qui mêle la chaudronnerie, la dinanderie, la soudure. Tout ce qui touche au travail au marteau le passionne et il affronte ces techniques tout seul, sur le tas, au contact des chaudronniers et ferronniers de cette région. Chaque nouvelle commande est pour lui le départ d’une nouvelle aventure, conjuguant le dépassement de soi et le désir de plier le métal à ses caprices de créateur. Son art sort de toutes les classifications. On peut dire que François Thévenin est à la fois un sculpteur et un poète qui sait faire parler la nature. Les œuvres, sorties des forges de ce moderne Vulcain, nous évoquent une Côte d’Azur disparue, où qu’il faut savoir dénicher au détour d’un chemin, contre un vieux mur en pierre sèches soutenant un champ d’oliviers. Ses coups de marteau réveillent pour nous des endroits forts, entre mer et montagne, la pureté des éléments et la présence du soleil, comme un feu implacable qui donne la vie au métal. En cela, l’œuvre de François Thévenin est un fil d’Ariane conduisant aux plus grands, à Picasso, Cocteau, Brassaï… Agé aujourd’hui de 80 ans, il travaille avec Savin, le fils de Jacques Couëlle, sur des grands chantiers internationaux, toujours dans un environnement qu’il aime. Léopold Sanchez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s