Connaissance des arts – Juin 2007 N°650

« Pierre Cardin, collier, vers 1970, plexiglas et Plexi anodisé (Galerie Parisienne). Les formes épousent et s’écoulent avec nonchalance, le gris se décline avec élégance, le collier devient une oeuvre d’art abstraite, une peinture sculptée. La Galerie Parisienne rend hommage à Pierre Cardin en exposant des bijoux de ses défilés, datés des années 1960-1970 : montres, bracelets, boucles de ceinture et, surtout, une quinzaine de colliers extraordinaires, passionnément collectés depuis huit ans. En métal, plastique, émail ou bois, tous les goût sont permis. Issus de l’esprit révolutionnaire de leur créateur, ces objets donnent le ton de la galerie, nouvelle dans la rue de Lille. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s