La Gazette de l’hôtel Drouot – Septembre 2008 N°38

Presque quarante ans après avoir exposé rue de Verneuil, les Simonnet sont de retour dans le Carré rive gauche à la Galerie Parisienne. Ils n’avaient pas disparu – leurs oeuvres monumentale s’imposant dans nombre de grandes villes françaises. La rencontre de la galerie avec les Simonnet à pour point de départ la découverte de leur mobilier-sculpture pour l’intérieur de Jacques Seguela en 1971 et leur participation aux travaux de l’atelier A de François Arnal. Puis, c’est l’entrée dans un univers, leur univers, organique de prime abord mais rationnel et parfaitement objectivé, où les formes sont analysées, disséquées et décomposées sous formes de modules qui, combinés, permettent la création de formes illimitées, qu’elles soient regroupées en famille ou déclinées sur un mode sériel. Cette approche de la forme, ce langage, est lié à son mode technique de production et de reproduction, dans lequel les Simonnet sont passés maître : Le moulage polyester qui contrairement à d’autres matériaux comme la pierre ou le bois ne restituent que ce qu’on lui donne, une forme, une couleur, une matière. A découvrir en compagnie des artistes… SEBASTIEN MOINET-BECHAR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s