la Galerie Parisienne annonce le retour d’Hervé Fischer sur la scène française à travers un solo-show qui présente une quarantaine de ses œuvres « historiques », datant principalement des années 1970.

 

La galerie exposera notamment « La vie d’artiste », un album de douze sérigraphies sélectionnées par Pierre Restany, incluant un « mot décroisé », ses panneaux de signalisation imaginaires, ses tampons d’artiste comme simulacres institutionnels parodiant ironiquement la bureaucratie, la pharmacie Fischer, ses essuie-mains sur plastique ou sur toile, prônant une nécessaire « hygiène de l’art ». Ces travaux teintés d’un humour critique témoignent de l’engagement d’Hervé Fischer dans l’art sociologique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s